pour une planification cohérente
:
zoom arrière de l'écriture zoom avant de l'écriture
Vous êtes ici : Mobilité pour tous > Diagnostic de l’espace public > Exemple de diagnostic

Exemple de diagnostic de l’espace public

Dans le cadre du projet « Bien vivre dans sa ville » initié par le Département de l’économie et de la santé du canton de Genève et réalisé par equiterre entre 2004 et 2007, le diagnostic de l’accessibilité de l’espace public a été effectué par un processus de 5 étapes :

  1. Repérage du terrain
  2. Identification des obstacles
  3. Consultation I (en groupe)
  4. Consultation II (personnalisée, sur le terrain)
  5. Priorisation des obstacles et évaluation de l’offre de bancs publics

Voici dans le détail les activités développées pour chaque étape.

Etape 1 : Repérage du terrain

  • A l’aide d’un plan du territoire étudié, répertorier les passages piétons, les espaces verts, les bancs, les arrêts de bus et les principaux services et commerces.
  • S’entretenir avec des acteurs de la commune au contact des piétons les plus fragilisés : médecins, gérants d’immeubles pour personnes âgées, agents de la sécurité municipale, animateurs de cours pour les seniors, ...

Etape 2 : Identification des obstacles

  • Lors d’une deuxième visite de terrain, relever tous les obstacles potentiels à la mobilité piétonne en indiquant sur un plan leur emplacement et imaginer une solution pour leur suppression.

Etape 3 : Consultation I (en groupe)

  • Consultation d’un petit groupe de 5 à 6 personnes dont les ressources de mobilité sont diminuées. Les participants sont interrogés sur leurs habitudes piétonnes, les difficultés (obstacles) qu’ils rencontrent, leur utilisation de bancs, de toilettes et de transports publics, et leur souhait de voir évoluer l’offre de ces derniers. Ils transcrivent leur témoignage sur un plan en spécifiant la nature des obstacles. Ils sont accompagnés tout au long de l’exercice de professionnels.
  • Sensibilisation aux bienfaits de la marche par une présentation des effets bénéfiques de l’activité physique sur la santé, sans oublier des conseils de prévention concernant les dangers auxquels tout piéton est confronté.
  • A la fin de la consultation, les professionnels peuvent confronter les obstacles identifiés lors de l’Etape 2 au témoignage des piétons.

Etape 4 : Consultation II (personnalisée, sur le terrain)

  • Accompagnement individuel de 3 ou 4 participants à la première consultation dans un de leurs déplacements habituels. Le participant montre au professionnel les endroits où il rencontre des difficultés, se sent en danger ou voit son confort de déplacement diminué. Le professionnel peut ainsi observer de près de quoi est fait le déplacement d’un piéton aux ressources de mobilité réduites.

Etape 5 : Priorisation des obstacles et évaluation de l’offre de bancs publics

  • Analyse des obstacles et établissement d’un ordre de priorité dans leur suppression : lorsqu’aucun cheminement alternatif accessible ne permet le contournement de l’obstacle, celui-ci est jugé menaçant pour le maintien de l’autonomie de certains piétons et sa suppression est estimée indispensable.
  • Evaluation de l’offre de bancs existants et, si besoin est, identification d’emplacements favorables à la mise en place de bancs supplémentaires qui permettrait à des piétons particulièrement fragilisés d’effectuer des haltes à des intervalles réguliers.

L’ensemble des informations récoltées lors des 5 étapes du diagnostic a ensuite été traduit sous la forme de fiches techniques : les Fiches Obstacle, se rapportant aux éléments de l’espace public pouvant limiter la mobilité piétonne, et les Fiches Banc, proposant des emplacements favorables à la pose de bancs supplémentaires. Ces fiches ont été classées par ordre de priorité, de la mesure d’aménagement urbain la plus urgente à la moins importante du point de vue du maintien de l’autonomie des piétons fragilisés.

Voici un exemple de fiche Obstacle.
En cliquant sur l’image, vous pourrez mieux en apprécier le contenu.

Voici un exemple de fiche Banc.
En cliquant sur l’image, vous pourrez mieux en apprécier le contenu.

Impressum|© 2008 equiterre